Publié le - Mis à jour le 13/07/2013 à 17:32

Tourcoing: Bouissa et Bentorki démissionnent

vn_1779625_px_512_.jpg

Hier via Facebook, Houari Bouissa a annoncé qu’il démissionnait du conseil municipal de Tourcoing et du PS. Aujourd’hui c’est Shéhézade Bentorki qui annonce qu’elle quitte le parti socialiste pour rejoindre l’UDI.

« Suite à la mise en place du mariage pour tous, j’ai mûrement réfléchi au devenir et à la place de la famille au sein de notre société. Je ne partage pas, la nouvelle image de la famille que véhicule le Parti socialiste », explique la benjamine du conseil municipal. Shéhérazade Bentorki, fidèle aux idéaux de sa famille et à Jean-Jaurès, avait adhéré au PS en 2007. Elle avait rejoint la liste des élections municipales conduite par Michel-François Delannoy à la 42e position. Suite au départ de Laurence Gaiffe, elle était entrée au conseil municipal à l’automne 2010. La multiple championne de France de lutte y siégeait discrètement.

Aujourd’hui non seulement Shérézade Bentorki quitte sa famille politique mais elle rejoint l’UDI et… l’opposition tourquennoise. « Je suis et resterai socialiste, néanmoins pour rester en adéquation avec mes convictions j’ai décidé de rejoindre l’UDI représentée à Tourcoing par Salim Achiba et le groupe au conseil municipal présidé par Gérald Darmanin. » La jeune femme de 26 ans assure toutefois que seule l’opposition au mariage pour tous a guidé sa conduite. « Je ne suis pas en désaccord avec la majorité tourquennoise, mais la famille passe avant tout. »

Anne COURTEL

Cet article vous a intéressé ? Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :

Partis politiques - PS - Tourcoing

Réagir à l'article

Réagir avec son profil Connect

* Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Voix du Nord Multimédia se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

Vos réactions 1

Réagir